Bienvenue en Rhénanie-du-Nord-Westphalie

Découvrir la Rhénanie-du-Nord-Westphalie

La Rhénanie-du-Nord-Westphalie est passionnante. Dans aucun autre endroit d’Allemagne, les régions industrielles et rurales ne se côtoient de si près. Il n’y a guère d’autre région du globe offrant une telle densité de musées, théâtres, opéras et salles de concerts. Découvrez le Land de la diversité.

Qui entend « Rhénanie-du-Nord-Westphalie » pense à la cathédrale de Cologne, emblème de l’Allemagne. Et aux cathédrales de la culture industrielle – au complexe de la mine de charbon Zollverein par exemple, aujourd’hui patrimoine mondial. Mais la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, ce sont aussi beaucoup d’universités et hautes écoles. Elles ne se côtoient de si près dans aucune autre région. Nous vivons avec la culture et sommes comparés à raison à d’autres grandes métropoles internationales. Nos instituts de recherche sont renommés dans le monde entier.

Qui pense « Rhénanie-du-Nord-Westphalie » pense aux grands fleuves. Aux forêts, prés et lacs qui s’étendent de l’Eifel à la forêt de Teutberg (en allemand Teutoburger Wald). Le Land situé entre le Rhin et la Ruhr est marqué par le travail et invite aux loisirs.

Sans la Rhénanie-du-Nord-Westphalie et sans Bonn, l’histoire de la République fédérale d’Allemagne ne serait pas ce qu’elle est. L’histoire européenne non plus. En tant que Land situé au cœur de l’Europe, nous promouvons l’idée d’une Europe unifiée comme communauté de peuples libres.

Aussi riche son l’histoire soit-elle, notre Land est paré pour l’avenir. En comparaison internationale, nous sommes l’une des régions les plus fortes – grâce à des entreprises innovatrices et à une large classe moyenne. Découvrez le Land de la diversité!

Histoire

Lorsque le 23 août 1946, les Britanniques fondèrent le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, cela eut lieu sous le nom codé « Operation marriage ». Le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie fut formé à partir de la partie septentrionale de la province prussienne du Rhin et de la provience prussienne de Westphalie. Le 21 janvier 1947, le Land de la Lippe s’unifia à la Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Le démocrate-chrétien Karl Arnold fut le premier ministre-président librement élu du nouveau Land. Il exprima la perception de soi des citoyens entre le Rhin et la Ruhr avec les mots suivants : « Nous sommes la conscience sociale de l’Allemagne. »

Il ne fallait plus jamais que le bassin de la Ruhr redevienne la fabrique d’armes d’Allemagne. Mais l’industrie lourde du bassin de la Ruhr n’avait pas uniquement une importance capitale pour la reconstruction de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, mais de l’Europe toute entière. Afin de surmonter les obstacles politiques et économiques de l’Autorité internationale de la Ruhr, la Communauté européenne du charbon et de l'acier (C.E.C.A.) fut fondée en 1951. Celle-ci devint le moteur de la reprise économique et la base de l’unification européenne. Cette même année, la loi sur la cogestion paritaire dans les entreprises de charbon et d’acier entra en vigueur : dans les entreprises de charbon et d’acier, les actionnaires et les salariés indiquent le cours à égalité de droits.

Le miracle économique rendit la prospérité pour tous possible. Les quelque 14 millions de travailleurs étrangers en Allemagne y contribuèrent de manière décisive. Beaucoup d’entre eux restèrent. « Nous cherchions des travailleurs ; des gens sont venus », voilà comment l’écrivain Max Frisch commenta le changement nécessaire de perception vis-à-vis des travailleurs immigrés. Les premières crevasses dans le crépi de la prospérité apparurent lors de la crise du charbon en 1964. Les problèmes purent être surmontés avec une « action concertée », une loi sur le charbon qui entra en vigueur en 1968 et la création de la société Ruhrkohle AG. Provisoirement. Car cette première crise du charbon était le début d’une douloureuse mutation du bassin de la Ruhr qui durerait de nombreuses décennies. En 1987, les ouvriers sidérurgiques entrèrent en grève pour la première fois depuis 50 ans. Quatre ans plus tard, la fermeture du laminoir de Rheinhausen était annoncée – un symbole de la profonde crise structurelle du bassin de la Ruhr.

En 1978, Johannes Rau succéda à Heinz Kühn en tant que ministre-président. Pendant presque 20 ans, il marqua la destinée du Land et donna à la Rhénanie-du-Nord-Westphalie un visage et une voix uniques. En 1989, année de la chute du mur de Berlin, le « socialisme réellement existant » devint histoire et l’Allemagne fut réunifiée. Quelques années plus tard, Berlin redevint capitale fédérale. Bonne obtint le statut de « ville fédérale ».

Culture

Ces dernières décennies, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie s’est transformée comme aucune autre région en Allemagne. Lors de cette mutation, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie mise sur la culture comme aucune autre région. Cela est visible dans tout le Land, mais particulièrement dans le bassin de la Ruhr. Aujourd’hui, dans l’ancienne région minière, plus de personnes travaillent dans l’industrie créative que dans les mines. Des dessinateurs, artistes ou créateurs publicitaires s’installent et travaillent dans des monuments faisant partie du patrimoine industriel. Le festival Ruhrtriennale fascine chaque année des visiteurs venus du monde entier.

La Rhénanie-du-Nord-Westphalie a une densité de musées, centres culturels, salles de concert et théâtres à nulle autre pareille. Les festivals d’Oberhausen, Duisburg, Cologne, Lünen, Münster, Bonn, Dortmund et ailleurs dans le Land offrent une culture cinématographique de haut niveau. Les constructions d’architectes très renommés jouissent d’une renommée internationale. Des noms tels que Pina Bausch, Max Ernst, Emil Schumacher, Joseph Beuys ou le couple Becher sont synonymes d’avant-garde artistique de niveau mondial.

Au niveau culturel, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie joue donc dans la même division que Londres ou Paris. Avec avec une grande différence : nous avons certes un passé culturel brillant, avec les cathédrales d’Aix-la-Chapelle et de Cologne, le complexe industriel de la mine de charbon de Zollverein à Essen et le château d’Augustusburg à Brühl – tous ces monuments sont classés patrimoine mondial. Mais la Rhénanie-du-Nord-Westphalie n’a jamais été le pays des grands châteaux, des dynasties, des gentilshommes et grands propriétaires terriens. La Rhénanie-du-Nord-Westphalie a été et continue d’être le pays des travailleurs et citoyens. Notre richesse culturelle n’est pas héritée, mais acquise à la sueur de notre front. Cela fait de la culture un moteur du changement en Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

Économie

La Rhénanie-du-Nord-Westphalie est l’une des régions métropoles les plus importantes d’Europe sur le plan économique. Si elle était un pays indépendant, elle serait l’une des nations exportatrices les plus importantes du monde. Et comparé aux autres Länder fédéraux, le Land situé entre le Rhin et la Ruhr occupe également une position dominante. Autrefois comme aujourd’hui vaut : la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, ce sont les épaules solides de l’Allemagne.

La Rhénanie-du-Nord-Westphalie est la région la plus industrialisée d’Allemagne. Nous vivons de l’industrie. L’industrie est en outre la base et le moteur de la recherche, de la croissance et de la prospérité dans notre Land. 37 des 100 entreprises allemandes les plus importantes ont leur siège entre le Rhin et la Ruhr. Rhénanie-du-Nord-Westphalie est la patrie des acteurs globaux.

La Rhénanie-du-Nord-Westphalie n’est cependant pas uniquement un Land des grands groupes, mais aussi de la classe moyenne. 99 pour cent des entreprises, plus de 70 pour cent des salariés et plus de 80 pour cent des apprentis appartiennent à la classe moyenne. La classe moyenne est le pilier central de notre économie. La Rhénanie-du-Nord-Westphalie ouvre les yeux à celui qui pense qu’il est nécessaire d’implanter son entreprise à New York ou Tokyo pour devenir leader sur le marché. Des centaines de milliers de membres de la classe moyenne le prouvent chaque jour : la Rhénanie-du-Nord-Westphalie est une puissance économique basée sur la classe moyenne.

NRW.INVEST

Vous souhaitez investir en Rhénanie-du-Nord-Westphalie ? La promotion de l’économie du Land NRW.INVEST vous y aide.

https://www.nrwinvest.com/fr/accueil/